towers watson - performance management EMEA November 2015

Selon une récente étude réalisée en Europe par Towers Watson, seules 4 entreprises sur 10 (36%) estiment que leurs processus de gestion de la performance sont efficaces…

La dernière étude du cabinet de conseil Towers Watson s’est intéressée à la gestion de la performance au sein des entreprises européennes. En effet, depuis quelques temps, la performance est au cœur des sujets. Alors, est-ce un effet de mode ? Une révolution ou une simple évolution ?

La performance : un sujet chaud en entreprise

Pour 88% des entreprises européennes, la gestion de la performance est identifiée comme un levier indispensable pour aligner performance individuelle et priorités stratégiques de l’entreprise. Malgré tout, 1 collaborateur (managers et salariés) sur 3 se déclare encore insatisfait du dispositif mis en place dans son entreprise.

Pourtant les choses changent car 70% des entreprises ont déjà ou ont l’intention d’entamer des changements autour de la gestion de la performance. Mais des changements pas aussi radicaux que ceux que certaines presses ont voulu mettre en avant : les entreprises mènent davantage des actions ciblées que des grands chamboulements organisationnels et managériaux.

Les changements autour de la gestion de la performance se focalisent surtout sur :

  • – les technologies : 47% des entreprises vont apporter des changements autour de la performance avec l’implémentation de nouvelles technologies
  • – des actions ciblées : 33% des entreprises ont ou vont apporter des changements plus ciblés autour du management de la performance
  • – la mesure des résultats : 33% des entreprises planifient un changement dans la façon de mesurer l’efficacité de la gestion de la performance

Les entreprises souhaitent aussi aborder plus souvent le sujet de la performance avec leurs collaborateurs, pour en faire un objectif commun. Pour cela, l’empathie, le collaboratif et le management de proximité vont être privilégiés.

Marie Pussier, Responsable du département Rémunération de Towers Watson France, explique que « Si ces conclusions n’ont rien de très surprenant, elles permettent néanmoins de mettre en lumière certaines lacunes importantes auxquelles les entreprises doivent remédier pour améliorer l’efficacité et la perception de la gestion de la performance.« .

perfomrance management-Only-3-in-10-managers-and-employees-are-satisfied

Source: Towers Watson Performance Management Survey 2015

5 conseils pour faire de la gestion de la performance un atout dans votre entreprise

  • – Utilisez mieux les technologies : les nouvelles technologies sont clé dans l’optimisation et l’efficacité de la gestion de la performance. Il faut les intégrer dans les process métiers et choisir des solutions intuitives qui apportent une vraie expérience aux utilisateurs (collaboratif, possibilité de faire des feedbacks, …).
  • – Formez les managers à la gestion de la performance : il faut aider les managers à gérer la performance dans leurs équipes, tant dans les échanges avec les collaborateurs que dans l’utilisation des outils.
  • – Évoluez plutôt que révolutionnez : Ne faites pas des changements pour faire des changements ! Tout changement a des répercussions, positives comme négatives donc soyez vigilants et adaptez vos actions et dispositifs à votre entreprise.
  • – Impliquez vos équipes : engagez vos équipes autour de la gestion de la performance, écoutez leurs retours et prenez-les en considération dans la mise en place d’actions.
  • – Focalisez-vous seulement sur les évolutions nécessaires : Anticipez, réfléchissez et définissez les changements nécessaires pour vos collaborateurs et votre entreprise.
performance management Companies-are-looking-600x157

Source: Towers Watson Performance Management Survey 2015

Le Support à la Performance (ePSS) : la solution pour vos collaborateurs

Les systèmes de Support à la Performance (electronic Performance Support en anglais, cf Wikipedia) permettent aux collaborateurs d’accéder à la bonne information (guide, support, micro-learning, …) au bon moment, c’est à dire quand ils sont en train de travailler « on-the-job ». Différent des simulateurs applicatifs, de la gestion des connaissances et des simples aides en ligne applicatives, les systèmes électroniques de support à la performance s’intéressent aux processus et à la performance métier. Ils permettent aux collaborateurs de réaliser et d’accomplir leurs tâches métiers avec succès et en toute autonomie, tout en apprenant au fur et à mesure (apprentissage informel).

Un dispositif de Support à la Performance s’intègre tout à fait dans une stratégie de gestion de la performance, notamment avec un focus sur les collaborateurs. La formation de ces derniers est indispensable mais c’est bien une fois qu’ils sont en train de travailler qu’ils ont besoin de ces connaissances afin de les appliquer.

Les avantages de cette approche sont multiples :

  • – Baisse du coût de formation
  • – Amélioration de la performance et de la productivité des collaborateurs
  • – Apprentissage adapté aux collaborateurs : court et précis, répondant à des problématiques immédiates
  • – Capitalisation et partage des connaissances

Comme le révèle l’étude de Towers Watson, la plupart des organisations en Europe prévoient de faire évoluer leur approche de la gestion de la performance. Et si cette évolution allait dans le sens du qualitatif plutôt que dans le quantitatif ? Le performance d’une entreprise passe surtout par ses collaborateurs, il est donc temps de les mettre au centre de la stratégie de gestion de la performance !

Sources :
Towers Watson : The REAL story on performance management in EMEA
Focus RH : Gestion de la performance : 1 collaborateur sur 3 insatisfait du dispositif en place dans son entreprise
Wikipedia : electronic Performance Support Systems (ePSS)