+33.(0)2.43.53.18.81 info@shortways.com
  • Français

De nombreuses entreprises connaissent aujourd’hui le virage de la Transformation Digitale. En effet, la 2ème édition du baromètre des CDO montre que 83% des entreprises considèrent le digital comme une priorité stratégique ! Pour cela, elles sont nombreuses à recruter un CDO (Chief Digital Officer) : 27% en 2016 contre 22% l’année passée.

Le Chief Digital Officer : chef d’orchestre de la transformation digitale

Le CDO, de par sa fonction, doit communiquer avec les différentes fonctions métiers pour bien comprendre leurs besoins et les inscrire dans la stratégie digitale globale de l’organisation. Il doit surtout pouvoir rassembler autour de la même table les fonctions opérationnelles, l’informatique, les ressources humaines, le marketing et le comité de direction.

D’après une étude réalisée par Novamétrie, les entreprises attendent de leurs CDO qu’ils fassent évoluer les modes collaboratifs (85%), mais aussi qu’ils changent l’organisation (79%).

Cependant, comme nous l’évoquions au début de cet article près de 7 entreprises sur 10 n’ont pas encore de CDO… Malgré tout, les organisations, qu’elles aient un CDO ou non, comprennent les enjeux numériques auxquels elles doivent faire face aujourd’hui.

Chief Data Officer : l’émergence

Bien que le Chief Digital Officer soit le symbole de le transformation digitale, un autre type de profil voit le jour au sein des organisations, il s’agit du Chief Data Officer. Il est plus technique que le digital officer et est généralement rattaché à la direction des systèmes d’information.

Le Chief Data Officer répond aux impératifs du Big Data. D’après Gartner, la responsabilité du Chief Data Officer englobe la gouvernance, le contrôle, la protection et l’exploitation efficace de la donnée. Selon l’enquête réalisée par le Baromètre des CDO, 18% des entreprises interrogées ont un Chief Data Officer. Gartner estime que d’ici 2019, 90% des grandes entreprises auront un Chief Data Office. Engager ou non un CDO dépend du rôle et de l’importance des données liées à l’activité d’une entreprise.

Chief Data/Digital Officer

L’acronyme CDO s’applique aussi bien au Chief Digital Officer qu’au Chief Data Offcier. Ces 2 fonctions sont assez proches puisqu’elles mesurent les effets de la transformation digitale. Cependant, le Chief Data Officer traite les données et le Digital Officer quant à lui, travaille sur la valorisation des données.

Mais il est vrai que la frontière entre ces deux postes est parfois presque invisible. Dans certaines organisations, en l’absence d’un Chief Data Officer, c’est le Chief Digital Officer qui joue ce rôle et qui a comme objectif de porter la transformation digitale dans toute l’entreprise. Un role clef qui amène le Chief Digital Officer à porter l’adhésion interne de la transformation digitale car il n’y a pas de transformation externe sans transformation interne…

Sources:

http://www.usine-digitale.fr/article/attention-un-cdo-peut-en-cacher-un-autre.N452462
http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-votre-entreprise-a-t-elle-besoin-d-un-chief-data-officer-63988.html