Presque aucune entreprise n’avait prévu cet effet secondaire du coronavirus : L’agent pathogène a déclenché la plus grande expérience de télétravail au monde. Pour prévenir l’infection, de plus en plus d’entreprises laissent leurs employés travailler chez eux que ce soit imposé au cours du confinement ou depuis le retour progressif à la normale. Les quartiers d’affaires de Hong Kong et de Singapour sont orphelins, tout comme Milan. 

Comment relever le défi de ce télétravail massif, inattendu et soudain ?

En temps normal, les entreprises planifient de loin leur entrée dans le travail dit à distance, organisent des sessions de formation et lancent des projets pilotes. Dans la situation actuelle, tout cela n’est plus nécessaire ; dans certains endroits, c’est simplement « A partir de demain, tout le monde travaillera à la maison et ce jusqu’à nouvel ordre ». C’est un véritable défi, surtout pour les nouveaux arrivants en entreprise, que chaque entreprise doit savoir relever.

Le plus important est que les travailleurs à domicile se voient assigner des objectifs clairs. Une équipe virtuelle ne doit pas s’éloigner, se dessouder, mais doit d’abord coordonner exactement ce qu’elle veut faire dans un certain laps de temps. On peut alors estimer que les managers ont un devoir et des responsabilités accrues dans cette situation. Par exemple, si un employé travaille pour plusieurs services, le responsable doit indiquer clairement lequel est prioritaire maintenant et hiérarchiser la production. En principe, toute équipe virtuelle a besoin d’un ensemble de règles de coopération.

Il est alors important de faciliter la transition du bureau au domicile afin d’améliorer l’expérience de travail à distance. Vous devez également posséder les compétences et les connaissances nécessaires pour utiliser les outils technologiques, les canaux de communication et mettre en place ou maintenir la collaboration de votre main d’oeuvre.
Les entreprises ont besoin de semaines, voire de mois, pour préparer leur infrastructure technologique et informatique et établir le type d’équipement nécessaire au travail à distance, mais en ces temps de crise, ces étapes doivent être accélérées.

Maintenir la communication et la formation à distance : Le Digital Learning 

Il faut alors s’assurer que vos équipes de travail à distance ont accès à vos différents réseaux de communication internes et externes et aux appareils (ordinateurs portables ou de bureau, smartphones, etc.) pour pouvoir effectuer leurs tâches depuis son domicile. En outre, ils doivent disposer des informations nécessaires et faire leur travail correctement.

En effet, il est essentiel que vous leur donniez la formation nécessaire pour qu’ils puissent trouver les informations dont ils ont besoin, sans avoir à attendre qu’un membre de l’équipe soit disponible pour résoudre leurs problèmes. Cela leur évitera d’être distraits et les rendra plus productifs.

Pour cela, on assiste à l’émergence du Digital Learning, une méthode d’apprentissage et de formation centrée autour de la dimension sociale qui met en avant une collaboration poussée entre individu. Le but ici, est de permettre à tous les participants de se connecter entre eux et de faciliter leurs échanges. La principale raison de cette émergence et de son succès est la flexibilité des formations, maximisée par le contexte de confinement et de télétravail actuel. Cette flexibilité s’accompagne notamment d’une grande personnalisation de la formation que ce soit entre de différentes entreprises mais aussi entre les collaborateurs d’une seule et même entreprise. Ainsi, il ne coûte pas plus cher de former 3, 10 ou 50 collaborateurs sur un sujet donné. Le budget des formations peut alors être revu totalement différemment, tant financièrement qu’en terme d’investissement temporel.

Le Digital Learning s’intègre encore plus (ou mieux ?) dans le contexte de généralisation du télétravail. En effet, avec l’impossibilité de mettre en place de la formation en présentielle, la nécessité d’augmenter ou de consolider les compétences sur les outils informatiques dont la productivité de chaque entreprise est devenue dépendante devient crucial. Les acteurs du monde RH n’ont jamais été autant demandeurs de formation aux nouveaux outils digitaux que maintenant et il n’a jamais été autant nécessaire de satisfaire cette soif de connaissance et de maitrise des outils.  

Les solutions de Digital Learning

Pour cela, il existe des solutions de Digital Learning et d’autres outils de formation, comme les solutions de formation Shortways, qui peuvent contribuer à adoucir la courbe d’apprentissage.

La formation est un véritable enjeu, surtout pour les travailleurs à distance ou les nouveaux télétravailleurs.

Des solutions d’apprentissage numérique comme Shortways fournissent les connaissances et l’assistance dont vos employés en télétravail ont besoin pour accomplir leurs tâches et atteindre leurs objectifs. Il est alors très judicieux de bien choisir ses outils d’apprentissage en ligne pour garantir une bonne expérience utilisateur.

Pour conclure, on peut dire que le télétravail offre de multiples avantages et opportunité tant pour la main-d’œuvre que pour les entreprises. Mais il comporte également un certain nombre de défis, comme notamment la mise en place d’un Digital Learning optimisé qui peuvent être relevés avec la bonne technologie et une bonne stratégie de formation.