+33.(0)2.43.53.18.81 info@shortways.com
  • Français

Un constat plutôt amer pour les directions financières : 86% des entreprises utilisent Excel pour gérer leur budget alors même que celles-ci ont déployé des ERP pour harmoniser leur système d’information, avoir un tout en un, et mettre à disposition de tous des tableaux de bords à jour et facile à modifier !

La réalité est tout autre comme le souligne l’article de Louis Naugès « La direction financière, prochain grand client du SaaS« . En effet, aujourd’hui, les directions financières utilisent plusieurs applications, incohérentes entre elles et qui produisent, de fait, des données incohérentes. Toutes ces données sont ensuite injectées dans des feuilles Excel plus compliquées les unes des autres (formules, tableaux croisés, etc…) et le mal est fait car plus de 70% des applications Excel contiennent des erreurs !

En résumé, 90% des directions financières utilisent Excel pour la gestion financière de leur entreprise alors que 70% des fichiers Excel sont remplis de fautes !

Et si la solution se trouvait dans les applications SaaS (Cloud) ?

Louis Naugès transmet un message très simple : « quel que soit le processus financier que vous souhaitez améliorer, il existe une ou plusieurs solutions SaaS qui répondent très bien à vos attentes« . De nombreux éditeurs se sont spécialisés sur des processus financiers particuliers comme la gestion des budgets, la trésorerie, le pilotage financier, etc. Leurs solutions Cloud sont à la pointe de la modernité en terme d’ergonomie, d’expérience utilisateur et surtout sont en phase avec les réglementations et les exigences internes (Direction Générale, actionnaires, …) et externes (publication des comptes consolidés, …). D’ailleurs, certains éditeurs ERP (Oracle, SAP, …) l’ont bien compris et font aussi évoluer leurs solutions ERP On Premise en les rendant compatibles avec des modules spécifiques dans le Cloud ce qui permet de garantir l’intégrité de la base de données.

Des solutions Cloud pour les directions financières, oui, mais il ne faut pas passer du tout au rien (full ERP On Premise à full SaaS). Commencez par des processus financiers bien identifiés (sur lesquels l’ERP ne répond pas/peu aux besoins des utilisateurs et de l’entreprise) et construisez un système d’information financier/un ERP hybride. Comme nous l’expliquions dans notre article « Quasiment tous les projets ERP hybrides vont échouer sauf si… » il faut anticiper cette transition en travaillant, bien entendu, sur les aspects techniques, mais surtout en accompagnant les collaborateurs dans ces changements pour qu’il s’approprient leur nouvel environnement de travail tout en appliquant les procédures financières propres à votre entreprise.

Source : La direction financière, prochaine grande cliente du SaaS par Louis Naugès